Découvrez la méthode DORI pour un placement optimal des caméras de sécurité

 Découvrez la méthode DORI pour un placement optimal des caméras de sécurité


Bienvenue dans cet article sur la méthode DORI, une méthode de placement de caméra largement utilisée dans l'industrie de la vidéo-surveillance.


Bricomachin va vous guider à travers les tenants et aboutissants de cette méthode de placement de caméra et comment elle peut aider à optimiser votre système de sécurité.


La méthode DORI est un acronyme pour Detection, Observation, Recognition, Identification. C'est une méthode qui permet de déterminer la distance optimale entre la caméra et l'objet que vous souhaitez surveiller. La méthode DORI est basée sur la reconnaissance de la taille de l'objet et de la résolution de la caméra pour déterminer la distance de surveillance optimale.


  1. La première étape de la méthode DORI est la détection. Cela implique la reconnaissance de la présence de l'objet à surveiller dans la zone de surveillance de la caméra. Les caméras modernes disposent d'une technologie de détection avancée qui leur permet de détecter automatiquement la présence d'objets dans la zone de surveillance. Cette technologie est basée sur des algorithmes avancés de détection de mouvement et de détection de formes qui permettent à la caméra de détecter rapidement tout objet en mouvement.
  2. La deuxième étape de la méthode DORI est l'observation. Cela implique la surveillance de l'objet détecté par la caméra. L'observation doit être effectuée avec une résolution suffisamment élevée pour permettre une identification précise de l'objet. Les caméras modernes disposent de fonctionnalités avancées d'observation, telles que la mise au point automatique et le zoom optique, qui permettent à la caméra de suivre précisément l'objet détecté.
  3. La troisième étape de la méthode DORI est la reconnaissance. Cela implique la reconnaissance de l'objet détecté par la caméra. La reconnaissance doit être effectuée avec une résolution suffisamment élevée pour permettre une reconnaissance précise de l'objet. Les caméras modernes disposent de fonctionnalités avancées de reconnaissance, telles que la reconnaissance faciale et la reconnaissance de plaque d'immatriculation, qui permettent à la caméra de reconnaître avec précision l'objet détecté.
  4. La quatrième et dernière étape de la méthode DORI est l'identification. Cela implique l'identification précise de l'objet détecté par la caméra. L'identification doit être effectuée avec une résolution suffisamment élevée pour permettre une identification précise de l'objet. Les caméras modernes disposent de fonctionnalités avancées d'identification, telles que la reconnaissance d'empreintes digitales et la reconnaissance vocale, qui permettent à la caméra d'identifier précisément l'objet détecté.


La méthode DORI est une méthode très efficace pour le placement de caméra dans les systèmes de vidéo-surveillance. En utilisant cette méthode, vous pouvez optimiser votre système de sécurité en plaçant les caméras à la bonne distance pour permettre une détection, une observation, une reconnaissance et une identification précises des objets dans la zone de surveillance. Cela permettra à votre système de sécurité de fonctionner efficacement et de détecter rapidement toute activité suspecte.


Il existe d'autres méthodes de placement de caméra pour les systèmes de vidéo-surveillance.


Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes :


  1. La méthode PPF : Cette méthode est basée sur le concept de Pixels Per Foot (pixels par pied), qui détermine le nombre de pixels nécessaires pour capturer une image claire d'un objet à une certaine distance. Cette méthode est utile pour les applications de surveillance à longue portée.
  2. La méthode Focal Length : Cette méthode utilise la longueur focale de la caméra pour déterminer la distance optimale de surveillance. La longueur focale est la distance entre le centre optique de la caméra et le capteur d'image. Cette méthode est utile pour les applications de surveillance à courte portée.
  3. La méthode Angle of View : Cette méthode utilise l'angle de vue de la caméra pour déterminer la distance optimale de surveillance. L'angle de vue est la zone visible à travers la caméra. Cette méthode est utile pour les applications de surveillance à large portée.
  4. La méthode BDM : Cette méthode est basée sur le concept de Bandwidth Distance Product (produit de distance de bande passante), qui détermine la distance maximale à laquelle une caméra peut transmettre des images en temps réel avec une qualité d'image optimale. Cette méthode est utile pour les applications de surveillance à distance.



Illustration