Comment jardinier avec un sol de type lourd par exemple argileux ?

Cet article présente quelques recommandations pour jardinier, planter des plantes, des léguumes, des fruits dans un sol de type argileux, appelé généralement sol type lourd.


Comment reconnaître si votre sol est argileux ?


  • En période de long pluie, votre sol est vite boueux : même si y'a de l'herbe dessus. S'il n'y a pas de terre, le terrain est difficile praticable, tout s'enfonce. C'est vraiment désagréable.
  • En période de sécheresse, votre sol est dur comme de la pierre : des fissures apparaissent partout sur le sol.


Quelques recommandations pour jardinier avec un sol lourd, argileux.


Toute personne qui a un terrain avec un sol argileux sait directement qu’il n’a pas forcement la meilleur terre pour son jardin, c’est une terre assez collante lors de temps de grosse pluie et une terre très rigide, très dure lors de temps sec qui dure quelques temps.. Suivez donc ces quelques recommandations qui vous aidera au quotidien.


Bricomachin présente quelques astuces à réaliser pour mieux travailler avec ce sol, rassurez-vous le sol argileux est souvent un sol ou les plantes, les fleurs ont du mal à démarrer mais d


Utilisez du compost !

Tout d’abord pour améliorer durablement un sol argileux, il est toujours recommandé de melangé la terre avec du compost, des engrais organique et des feuilles. Ce mélange sera avec le temps invisible mais apportera beaucoup de bien pour votre terrain.


La nature fera le reste pour vous aider à aérer le sol, qu'est-ce qui va se passer ? Tout un tas d'insecte, de vers, de petite bête minuscule qu'on ne verra pas viendra en quelque sorte manger ce compost, ces déchets organiques et par leur passage vont aérer le sol. Et en plus les particules d'humus rendent le sol plus aéré, améliorent l'équilibre hydrique et stimulent la vie du sol. Une vie de sol riche contribue alors à améliorer encore la structure du sol : et tout ceci sera invisible à vos yeux, vous ne verrez pas tout ce milieu vivant agir de la sorte mais votre sol vous remerciera!


Réappliquez une couche de matière organique d'environ 5 à 8 cm chaque année. Faites-le de préférence à l'automne ou à la fin du printemps.


Ne le travaillez pas trop profond ni dans des temps pluvieux !

Le deuxième point attention est qu’un sol argileux est fragile, il ne faut pas trop le travailler et le travailler dans les bonnes périodes : jamais dans de longue période de pluie ou votre terrain est totalement détrempé, toute façon vous pouvez essayer, vous arriverez jamais à faire quelque chose de correct!


Il est toute façon impossible de travailler un terre argileux lorsqu'il est vraiment humide, vous allez vous enfoncer un petit peu dedans, vous allez rester embourber avec vos voitures, etc.. Vous aurez vraiment besoin du matériel spécifique (à l'aide de chenille) et vous mettrez beaucoup de temps à tout nettoyer par la suite car vos outils, machines seront remplies de boues!


Si vous avez la possiblité de laisser la terre argileuse pendant une année sans y toucher la terre, retournez la terre en grosse motte, lorsqu’il gèle, les mottes se cassent en plus petit morceaux donnant à l’argile une structure plus simple à travailler. Ce n’est malheureusement pas une solution miracle mais qui fera ces preuves les premières années.


Ne laissez pas le sol se déssecher !

Une recommandation lorsque vous prévoyez de travailler la terre en été, voir même en période caniculaire, ne laissez pas le sol se déssecher. Un sol argileux et donc appelé aussi un sol lourd retient l’eau assez longtemps mais s’il ne peut pas durant une longue période, la couche supérieure de la terre va s’assècher au point de former une croûte dure.


Les inconviennents de cette croute vous rendra la vie très dur : la terre sera quasiment impossible à creuser, planter quelque chose deviendra compliquer mais aussi lorsque la terre est seche et qu’il commence à nouveau à pleuvoir, la terre n’absorbera beaucoup plus difficilement l’eau.


Pour éviter tout cela, avant la période dite sèche, vous pouvez pailler le sol à l’aide d’une toile de paillage mais également des feuilles sêches, écorces, paille ou même compost.


Un sol argileux sec sera tellement dur que vous n'arrivez pas à creuser à l'aide d'une bêche du premier coup! Et pour arriver à vos fins, vous allez même vous casser le dos!


Décaissez le sol de 20 cm, évacuez l'argile et mettez de la terre végétale!

Une solution radiale est de décaisser la terre argileuse de 20 cm et d'y mettre remplacer cette terre par 20 cm de terre végétale. Cela permettra au gazon, à vos plantes, etc.. de pousser beaucoup plus rapidement et beaucoup plus durablement avec un tel procédé.


Ce procédé n'est pas accessible à tout le monde étant donné qu'il faut utiliser des gros moyens selon la taille de votre terrain et de l'accessibilité de celui-ci.


En conclusion de cet article, vous allez pouvoir jonger à :


  • Ne pas laisser le sol argileux se déssecher
  • Travaillez toujours ce sol lors d'une météo correct sinon vous risquez de faire pire que mieux!
  • Mélangez ce sol avec des matières organiques qui pourra aérer le sol de manière naturelle


Avec ces quelques astuces, vous pourrez accentuer la qualité de votre sol pour accentuer la vie des micro-organismes!








Illustration